L'express de Madagascar : Criminalité & Stupéfiants

Antanimora – Un fugitif cueilli sous le lit de sa maîtresse

Fin de cavale pour Henintsoa Rophalque Rakotoniaina, l’un des trois évadés ayant escaladé la clôture de la maison centrale d’Antanimora, dans la nuit du 10 au 11 février. Il a été appréhendé. Les éléments du poste fixe de Faliarivo Ampitatafika l’ont coincé dans la matinée de dimanche chez une femme, à Malaza Ampitatafika, qu’il a fréquentée avant qu’il ne soit mis à l’ombre. Le fugitif s’estcaché sous le lit lorsque les gendarmes sont arrivés.Henintsoa Rophalque Rakotoniaina fait l’objet de quinze ans de travaux forcés pour association de malfaiteurs, attaque à main armée et meurtre. Des dénonciations ont permis aux gendarmes de retrouver ses traces.Il s’est terré chez la jeune femme sans se présenter au fokontany. La semaine qui a suivi l’évasion, il s’y est cloîtré, ce qui a mis la puce à l’oreille des voisins. En remontant les pistes, la gendarmerie a débarqué chez cette jeune femme. Cette dernière a ouvert la porte. Elle a avoué que le prisonnier en fuite s’est glissé sous son lit. Poursuivi pour hébergement de détenu évadé, elle sera présentée ce jour devant le parquet.

Andry Manase