News Mada : Santé et Bien être

Témoignage sur le cancer : «s’il est détecté à temps, la guérison est possible»

Miha Nantenaina Elodie, une interne en médecine de 24 ans, est actuellement totalement guérie du cancer. Selon ses témoignages, la détection à temps de la maladie l’a sauvée. Interview en marge de la célébration de la journée mondiale de la lutte contre le cancer à l’HJRA.

. Les Nouvelles : Vous aviez quel âge quand on a découvert que vous êtes atteinte du cancer

– Miha Nantenaina Elodie : A l’âge de 14 ans. Cela a commencé par ma découverte d’un ganglion à l’aisselle, un dimanche après la messe. Je l’ai tout de suite montré à ma mère. Puis elle a décidé de consulter un médecin dès le lendemain.

. Que s’est-il passé ensuite

– Après les différentes séances d’analyse, suivies d’une opération chirurgicale pour l’enlever, le médecin a découvert que je suis atteinte par la maladie de Hodgkin, une forme de cancer du système lymphatique. En apprenant cette nouvelle, le choc a été terrible. Mais avec l’obstination et le courage de ma mère, ainsi que le soutien de la famille, on a décidé ensemble de se battre jusqu’au bout contre ce fléau.

. Quelles sont les différentes étapes que vous avez suivies après

– Notre médecin nous a conseillé d’aller à l’HJRA Ampefiloha, qui à son tour, nous a orientés vers le CHU Joseph Raseta de Befelatanana, au sein du service du Pr Honoré Raobijaona et du Dr Mbola Rakotomahefa. C’est à partir de là qu’a commencé mon traitement.

. On parle toujours de la difficulté du traitement du cancer, notamment côté pécuniaire. Comment avez-vous surmonté cette épreuve

– Il va sans dire en effet que le traitement nécessite à la fois du temps et de l’argent. Mais on a eu la chance d’être accompagnés par le Groupe franco-africain d’oncologie pédiatrique (GFAOP), une association qui apporte son soutien aux enfants atteints de cancer. Elle a pris à sa charge gratuitement tous les médicaments nécessaires à mon traitement. Toutefois, les frais d’hôpital et les différents accessoires nécessaires au traitement, à l’instar du sérum, sont à notre frais. Comme mon traitement proprement dit a duré environ 9 mois, de septembre 2008 au mois de mai 2009, cela représente tout de même une certaine somme.

. Comment vous vous sentez actuellement

– Grâce à Dieu, je me sens actuellement en pleine forme. Le dernier contrôle que j’ai effectué l’année dernière n’a signalé aucune anomalie.

. Pour conclure, quel est votre message

– Qu’à la moindre anomalie constatée sur son corps, il est toujours important de se faire consulter par un médecin. Dépister à temps, il y a une forte chance de guérir si c’est un cancer, comme c’était mon cas.

Propos recueillis par Sera R.