L'express de Madagascar : A la une Sport

Volley – XXIVe CCCOI – Trois clubs sur quatre confirment leur participation

Volley – XXIVe CCCOI – Trois clubs sur quatre confirment leur participation

La Grande île sera finalement représentée par trois clubs. « Trois des quatre clubs qualifiés ont confirmé leur participation à la XXIVe édition de la Coupe de la zone 7. Seule la Cnaps ne sera pas de la partie », a annoncé le président de la fédération malgache de volleyball, Jocelyn Andriamandimbisoa.Les deux clubs champion et vice-champion chez les dames, en l’occurrence Stef’Auto 501 et Volleyball club Diamant (VBCD) sont tous engagés. Et du côté des hommes, la Gendarmerie nationale volleyball (GNVB) a confirmé à temps sa participation, avant la date limite du 2 février. Le club vice-champion, la Cnaps, considérée comme un des grands clubs du pays, a décidé de se retirer et a mis une croix à sa première sortie internationale.Les gendarmes et Stef’auto 501 sont des habitués de cette joute régionale. La Coupe des clubs champions de la zone 7, comptant encore pour la version 2017, se déroulera du 3 au 10 mars aux Seychelles, donc dans trois semaines. Ce sommet régional était prévu début décembre 2017, mais repoussé à cause de l’épidémie de la peste. La formation tamatavienne, dix fois championne de Madagascar, disputera pour la quatrième fois ce sommet régional. Sur trois finales disputées, le club porte- fanion d’Antsinanana a ravi le titre en 2011 à domicile.Le club s’entraîne cinq fois sur sept, après avoir remporté son dixième sacre national fin septembre. « Nous sommes en train de rectifier notre lacune, la réception. Nous renforçons également bien sur le service », a souligné le head coach de Stef’auto 501, Sely Didier. Ce club a rajeuni sa formation, car seules trois anciennes expérimentées, donc 15% de celles qui feront le voyage aux Seychelles à savoir Emma, Sylvie et Lalah, figurent dans la liste des partantes. Jessie et Nadjima ne seront pas cette fois disponibles, et l’attaquante Rose de Lima, après une saison de pause, évolue désormais dans un autre club de la capitale.Outre son entrainement au gymnase d’Ankorondrano, l’équipe vice-championne nationale chez les dames, VBCD a participé massivement et a dominé les débats au championnat national de beach-volley ce début février. Ce sera une première sortie pour les protégées du coach Tony Randriambao.Chez les hommes, GNVB vise un troisième titre de l’océan Indien, après ceux de 2015 et 2016. Le club sextuple champion de Madagascar a entamé sa préparation juste après avoir ravi son sixième sacre national. « Nous renforçons surtout le système défensif, outre l’attaque et la combinaison », a confié Honoré Razafinjatovo, coach de la GNVB. Quant à la quatrième place vacante pour Madagascar, celle de l’équipe vice championne masculine, le président de la fédération est en train trouver une équipe disponible de suite et prête financièrement à faire le déplacement, début mars.

Serge Rasanda