News Mada : Santé et Bien être

Recrutement de paramédicaux : une trentaine de faux diplômes décelés

Recrutement de paramédicaux : une trentaine de faux diplômes décelés

Affluence au concours de recrutement de paramédicaux issus des instituts privés, prévu se dérouler au mois de mars. Certains des candidats tentent d’utiliser des faux diplômes pour concourir à ce poste. Des faux et usages de faux démasqués. Des diplômes soumis auprès du ministère de la Fonction publique, pour demande d’équivalence sont des faux. De tels cas existent toujours, mais le plus flagrant en nombre enregistré ces derniers temps concerne les dossiers des candidats voulant participer au prochain concours de recrutement de paramédicaux, avec une trentaine de cas décelés jusqu’ici. C’est ce qu’a informé le secrétaire général du ministère de la Fonction publique, Alson Christophe Florent Andrimanantena, lors d’une interview, hier.

Ce concours, prévu se tenir les 27 et 28 mars prochains dans les 22 régions et qui s’adressent aux sortants des instituts privés, attirent pas mal de candidats si on se réfère au nombre de dossiers de demande d’équivalence reçus par le ministère de tutelle, qui atteint le cap des 7.000 en ce moment. Un effectif qui pourrait évoluer dans les prochains jours dans la mesure où les inscriptions ne prendront fin que le 23 février prochain.

25 fonctionnaires révoqués

Ce ne sont pas évidemment les premiers cas de falsification de diplôme détectés cette année au sein du ministère de la Fonction publique. Au mois de janvier dernier, 25 fonctionnaires ont été pris en flagrant délit d’usage de faux diplômes.

« Des mesures ont été prises à leur encontre. Après avoir été traduits en Conseil de discipline, ils ont été licenciés », a informé notre source. Les sanctions pénales n’auront lieu que lorsque des plaintes sur ces cas sont déposées au sein de la justice. Une initiative qui ne ressort pas de la compétence de ce ministère mais plutôt des employeurs ou des employés qui se sentent victimes de concurrence déloyale.

Diplôme unique infalsifiable

Le ministère de la Fonction publique annonce des mesures visant à résoudre de manière pérenne ce problème de faux diplôme qui ne cesse de prendre de l’ampleur. En l’occurrence, la confection de diplôme unique infalsifiable.

« Mis à part l’impossibilité de falsifier ce diplôme, il l’est également vérifiable dans les pays étrangers car muni d’un hologramme pour distinguer les faux des vrais », a informé le SG du Min Fop. Ce projet, mené en partenariat avec une société implantée à Dubaï, sera effectif dès le 2e trimestre de l’année en cours. Les machines pour imprimer ce type de diplômes débarqueront bientôt dans le pays.

Fahranarison