Midi Madagasikara : Sport

Lutte – Championnats d’Afrique : 20 jeunes lutteurs en regroupement

Les lutteurs avec leur coach à Mahamasina samedi.

Dans moins de 20 jours s’ouvriront à Lagos, Nigeria, les Championnats d’Afrique des luttes cadets et seniors. Le clan malgache s’active.

Après Marrakech, du 26 au 30 avril 2017, le Nigeria va prendre le relais pour abriter les Championnats d’Afrique de lutte olympique du 5 au 10 février 2018 à Lagos. Une étape qualificative surtout pour les jeunes en vue des Jeux Olympiques de la Jeunesse à Buenos-Aires, Argentine au mois d’octobre. A la suite des Championnats minimes cadets écoliers organisés par la fédération malgache des luttes au mois de décembre à Ankatso, les présélectionnés ont été bouclés par le staff technique. Ils sont 20 dans la catégorie cadette dont 10 lutteurs et 10 lutteuses à suivre le regroupement en vue de cette échéance continentale. « Les deux premières dans les catégories concernées par les Championnats d’Afrique ont été appelées. Chez les dames, le niveau est assez bien notamment chez les moins de 46 kg, 57 kg et de 61kg, mais, du côté des hommes, beaucoup restent à faire » a fait savoir le coach national, Aimé Michel Rakotoniaina. Les 20 lutteurs ont entamé la première étape de leur préparation samedi au terrain de Mahamasina à travers une séance de jogging suivie d’une prise en main par les techniciens fédéraux. « Comme le temps de préparation est assez court, nous travaillons le combat sur tapis, le physique et le mental. Comme l’enjeu des Championnats d’Afrique est de taille, nous essayons de travailler au maximum pour espérer se qualifier pour les JOJ d’Argentine » continue l’entraîneur national. Les entraînements se dérouleront les mercredis après-midi au Dojo sous gradin Mahamasina et les samedis au Gymnase de l’Académie Nationale des Sports à Ampefiloha. Un premier combat test sera organisé ce samedi à l’ANS pour le décompte de points. Pour les filles, les catégories concernées sont les moins de 48 kg, 53 kg, 57 kg, 61 kg et 65 kg et les moins de 42 kg, 46 kg, 53 kg, 58 kg et 65 kg du côté des garçons. Comme les seniors seront également en action à Lagos, des lutteurs engagés à l’Open national à Mahajanga sont en regroupement. Pour le moment, on ne connaît pas encore le nombre de combattants qui feront le déplacement dans la capitale nigériane, mais, cela dépend des moyens financiers.

T.H