Midi Madagasikara : Economie & Finance

Airtel Madagascar : Appui actif à l’ASM

Airtel Madagascar : Appui actif à l’ASM

Le 8 décembre dernier ; l’Association d’Aide et Soins aux Malades (ASM) a organisé une soirée pour faire le bilan de ses activités 2017, donner les perspectives 2018 et surtout remercier les donateurs. Figurant parmi les bienfaiteurs de l’ASM, Airtel Madagascar a répondu présent à cette soirée qui s’est déroulée à l’espace « Salohy » Iavoloha. Une occasion pour l’opérateur de prouver son implication dans plusieurs projets de lutte contre le VIH Sida dans tout Madagascar. Avec ce partenariat très fructueux qui les unit, Airtel Madagascar et ASM travaillent dans plusieurs localités telles que Fianarantsoa, Antananarivo, Tamatave, Moramanga, Foulpointe et Majunga. Ces régions ont pu bénéficier du soutien de l’opérateur grâce à la mise en place des « villages santé » et des hôpitaux mobiles. Ces dispositions ont permis d’effectuer des dépistages gratuits, des consultations gratuites et des traitements des symptômes cliniques. Par ailleurs, Airtel Madagascar, au cours de ces années de collaboration a effectué des dons de médicaments et des dons de fournitures de bureau pour soutenir l’association. Une vaste campagne de lutte contre le VIH Sida a été également menée depuis 2013 à travers les SMS de sensibilisation envoyés aux abonnés d’Airtel.

«Nous sommes fiers de rejoindre un combat qui symbolise notre engagement au sein de la communauté que nous servons. Airtel Madagascar est d’ailleurs déterminé à lutter contre le VIH Sida, un fléau qui mine la société et entrave le développement du pays. Main dans la main, nous conjuguons nos efforts afin d’accroître l’efficacité de nos actions à long terme… » a déclaré Andry Ratsimbason, Directeur des Ressources humaines d’Airtel Madagascar. Pour rappel, Airtel participe à longueur d’année à des actions sociales destinées à toutes les couches de la population malgache. Et ce, en conformité avec sa politique de responsabilité sociétale d’entreprise.

R.Edmond.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour ajouter un commentaire